Grognements

Arg ça m'énerve, je m'étrangle dans ma rage.

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, mars 18 2009

Bakou-bakou

Entendre que Gad Elmaleh est pour le paquet fiscal. Etablir une liste des "artistes" sarkozistes et se rendre compte qu'on les trouvait tous pathétiques avant même de connaître leur tendance.

Donner une journée de salaire à l'UNICEF un jour de grève ne fait pas de vous des grévistes, ni des philanthropes, mais des crétins. Par pitié, ne vous déclarez pas grévistes dans ce cas là : travaillez normalement et donnez tout votre salaire à l'UNICEF à la fin du mois si vous voulez. Là vous répondez comme des moutons, c'est tout bénéf pour l'Etat : il peut se désengager de la coopération, puisque c'est la société civile qui prend le relai (bêêêê), et il peut se déresponsabiliser de sa politique, puisque finalement le mécontentement ne se voit pas et est plutôt bénéfique pour tout le monde (bêêêêbêêêê).

Ah et dans notre série "je ne sais pas ce que je dis, mais je veux quand même donner mon avis" : LauL t'es trop rebelle. Atta, je finis Bakounine et on en reparle. En fait, non : t'es juste une représentante de plus de l'hégémonie réac globale. Vide d'esprit et vide de sens, c'est comme ça que je qualifie les gens pour qui l'Engagement consiste à s'en foutre. Et désolé, mais je suis beaucoup moins tolérant avec ces personnes depuis mai 2007.

Allez, merde.

lundi, décembre 22 2008

Et allons-y !

Reçu ce jour dans notre boîte aux lettres :

"EXIGEZ QUE LA SNCF ET LA RATP CALCULENT LES RETRAITES COMME LE PRIVE

LES ECONOMIES REALISEES PERMETTRONT D'ENTRETENIR LE MATERIEL ET D'ASSURER LE TRAFIC*"

... et c'est tout. Pas de logo, pas de signe distinctif. Est-ce un voisin ? Est-ce quelqu'un qui s'est faufilé dans le hall pour placer ces tracts ?

Parlons-en des retraites à la SNCF. Mes deux parents sont cheminots, disposent d'une retraite à taux plein car y ayant travaillé toute leur vie. Ils touchent chacun une retraite d'environ 1200 €. Privilégiés de merde.

De qui vient cette pourriture de tract ? De collectifs d'usagers (qui n'ont pas encore compris que la sncf avait été privatisée et qu'ils ne sont maintenant que des "clients") ? De chômeurs en colère contre les "privilèges" ? Plutôit que de descendre dans la rue et réclamer ces mêmes conditions, on préfère tout casser, c'est ça ? Ah, c'est sûr qu'il faut une volonté politique pour ça, relayée par une gauche digne de ce nom : du courage, et non de l'audace. Non. Mieux vaut s'abrutir devant la starac et applaudir les baisses d'impôts. C'est toujours ça de moins en fonctionnaires...

Ou de l'UMP, pour préparer l'opinion à une énième réforme des pensions ?

Peut-être est-ce seulement limité à mon immeuble, ou au 19è.

En tout cas, j'ai très très envie de vomir devant ces méthodes d'appel à la révolte dignes de Vichy.

mercredi, décembre 19 2007

Code du travail ? Ah !

Bon, ça c'est fait.

Les employés de Continental ont massivement voté pour la semaine de 40 heures, créant ainsi un précédent assez énormissime. Désormais, la hiérarchie des normes ne va pas de la loi au contrat, mais à l'inverse du contrat à la loi. Rappelons que la raison d'être du Code du Travail est la protection. Protection des salariés contre la toute puissance du patronat qui possède les moyens de production, filet de protection contre l'arbitraire au tarvail.

Aujourd'hui (et Parisot l'a bien répété ce matin), tout est consensuel. Ca se passe de gré à gré. La direction de Continental a fait valoir que si ils ne passaient pas à 40h, ils fermeraient dans 2 ans. Ca s'appelle du chantage à l'emploi, pas du consensualisme.
Parisot veut aller plus loin, et permettre une rupture du contrat de travail de gré à gré.

MAIS OU EST-CE QU'ON VA, LA, BORDEL DE MERDE !?!

dimanche, décembre 16 2007

Droit de l'homme ? Ah !

La visite de Khadafi aura au moins eu un mérite :

On a beau se draper de notre fierté droit-de-l'hommiste, on en renvoit pas moins les "sans papier" chez eux (voire même les "avec papier" un peu noirs).

On interdit de facto les don quichotte en leur disant (de façon décomplexée bien sûr) "allez vous faire foutre, salauds de pauvres".

On tape sur les étudiants, sur les femmes. On est proche d'envoyer l'armée dans les banlieues.

On envoie Colonna en prison à vie, après un procès qui selon la presse n'a pas su établir les preuves formelles de sa culpabilité. Une Cour d'Assise dont on a vidé toute la substance en remplaçant le jury populaire par des magistrats. Quels magistrats d'ailleurs ? Ceux du siège, indépendants ? Ou ceux du Parquet, sous les ordres du garde des sceaux ? Quelle indépendance ? Et si Colonna peut désormais faire appel, s'il est déclaré non coupable, combien de temps va-t-il rester en détention ?

Et s'il sort, combien l'Etat devra-t-il payer en dommages et intérêt pour satisfaire l'Ego du Nabot Président qui a décidé un jour que c'était Colonna le coupable ?

On en reparlera, peut-être.

En tout cas, pour moi la France n'est plus le pays des Droits de l'Homme. Ou plus trop.

mercredi, août 22 2007

Sonde anale

C'est bien la première fois que j'espère que les sondages sont orientés et que les sondés sont habilement manipulés...

Déjà, on va demander aux français quelle est leur personnalité favorite. Réponse : Zidane. Don't act, étonnant que ça m'étonne encore.

Mais devinez qui arrive en 25ème position ? Notre Président bien sûr ! Pas étonnant, quand on connaît la ligne directrice de sa comm' (et la comm' ça reste du marketing) : se montrer auprès des victimes. Pas n'importe lesquelles, non : uniquement les victimes de drame qui émeuvent les français. S'il avait été Président au temps du Loft 1, nul doute qu'il serait intervenu au chevet de Jean Edouard.

Je ne cracherai pas sur le JDD, il y a pire. Qui se rappelle du slogan "le poids des mots, le choc des photos" ? Le poids des photos retouchées :

C'est trop gros, passera pas... Ah ben si.

Autre source d'énervement, l'homme politique représentant le plus la gauche serait ce cher Dominique. Autant j'adhère totalement au fait que Ségo n'ait rien à faire avec l'étiquette "socialiste" ("le SMIC a 1500 €, j'ai dit que j'étais pour mais j'étais pas sérieuse ahah les cons"), autant DSK... La gauche libérale, oui peut être, mais rien à voir avec la gauche, et il serait bien que Libération prenne un peu ses distances d'un PS en train de mourir faute d'utopie. Même Mitterand avait un projet de gauche. Ok ça n'a pas duré longtemps, mais bon...

Bref, DSK doit inspirer confiance, voilà tout.

Mon idéal

jeudi, mars 16 2006

Boum boum boum

Réponse du gouvernement, par la voix de Gilles de Robien (Min Edication Nationale) :

- les gens ne comprennent pas. On va leur expliquer (au burin). Ce n'est pas la mesure qui est mauvaise, ce sont les gens qui sont des cons (bon, en temps normal, je pense aussi que les gens sont cons, mais pas là, ok ?)

- les étudiants ne sont pas concernés, pourquoi manifestent-ils ? Ben oui, voyons. Chacun pour sa gueule, et quand t'es plus étudiant ducon ?

Le Figaro parle de début de guerre civile. Ah bon ?

Et ils font chier avec "le symbole de mai 68". Comme s'il allait y avoir une révolution...

mercredi, mars 15 2006

Contrat Pour Exploiter

Ce midi, journal de France 2.

La rédaction part interroger des sociétés sur le CPE. Les deux première vont embaucher en CPE. La 3ème (meilleurtaux.com) privilégiera des CDI.

Dans la 1ere, on voit le chef d'entreprise présenter des locaux flambant neufs. Il assure qu'il embauchera 50 personnes en CPE.

50 ! C'est pas un ou deux ! A ce niveau là, ce n'est plus de l'incitation pour les employeurs... c'est une méthode de gestion du personnel.

A peine le CPE ratifié, les locaux sont DEJA prévus ! Je ne sais pas, mais ça me paraît... étonnant.

mardi, février 28 2006

Lestelechargement.com

Ahahahahahah.

Rappelons que ce site est réalisé sous l'égide des ministères de la culture (exception culturelle), de la sacem (rémunération des artistes), et du ministère de l'économie et des finances (ah ? On est dans le cadres des industries culturelles alors ? Le mot est lâché ?). On peut y voir par exemple, un eXCELLent Marc Lavoine nous expliquer doctement les méfaits du téléchargements pour sa petite entreprise. Voir les commentaires des internautes, c'est fendard.

D'ailleurs, les commentaires ont été fermés, ça sentait trop le roussi pour le site...

Site commandé à Publicis pour 180.000 € pour METTRE EN PLACE le site. Sous dotclear, ce n'est pas la plateforme qui leur a coûté cher. J'espère au moins qu'ils ont "justement" rémunéré son créateur...

Ca m'énerve, évidemment...

EDIT : Alors là, mort de rire... Allez voir ces deux autres sites :

http://www.lestelechargements.net
http://www.lestelechargements.info

Eh non, ce n'est pas la même chose :-)

vendredi, février 3 2006

Le monde de Monsieur Borloo

Est un monde merveilleux.

Les patrons sont gentils, il n'y a plus de partie faible au contrat de travail. Le boss qui impose un changement du jour au lendemain des conditions de travail ? Ca n'existe pas, ça n'existe pas.

Des syndiqués sans avenir professionnel ? Ca n'existe pas, ça n'existe pas.

Un changement du statut du stage (il parait qu'il y a plus de stagiaire en France que partout en Europe) ? Non, mais par contre, le CDD c'est mal.

Question : Je suis en CNE. Au bout de 23 mois, qu'est-ce qui empêche mon patron de me dire : "bon, tu vas prendre un mois de vacances, et je te reprend à la fin du mois". Et un nouveau CNE, un ! C'est pas mal ça : le patron est exonéré de charges, encore, et reste tranquille et toi, toi, petite merde, tu gardes la pression. Mais non, les patrons ne sont pas la partie forte au contrat, mais non ! Le contrat de travail est un contrat d'égal à égal, c'est bien connu.

L'enregistrement de l'intervention de Borloo ce matin sur France Inter est chez Tartine.

jeudi, février 2 2006

Caricature

L'Islam, c'est pas très rigolo comme religion...

Pétez un coup, les mecs.

mardi, janvier 17 2006

Ce monde est magique

J'ai vraiment de quoi déverser ma bile, ce soir. Mais en fait, j'en ai marre. Et puis il y a pire ailleurs, je vais plutôt chanter :

Oui-oui (Oui-oui)
Est si fier de sa belle voiture jaune et rouge.
Oui-oui (Oui-oui)
Montez avec lui, il vous emmènera au pays des jouets.

Ses amis vont vous amuser,
Les grands comme les petits.
Pour dix sous vous connaîtrez
L'aventure avec lui.

Oui-oui,
Oui-oui,
Oui-oui.

Croyons-y.

dimanche, décembre 18 2005

Naphtaline

Hewlett Packard supprimera finalement moins d'emplois au prix d'une réduction des avantages induits par les 35 heures. Le plan de comm' de la marque a dû mal fonctionner, car je crois voir moins de publicité que d'habitude pour les produits de la marque dans le métro. Après tout, c'est Noël, les gens achètent l'ordi familial, tout ça... 'faut pas être absent.

Oui mais, HP souffre d'une très mauvaise image, en ce moment. Qui voudrait acheter un PC somme toute moyen réalisé par une marque qui fait des bénéfices record l'année où elle supprime 1500 emplois ? Tout le monde s'en fout ? Bon, ok, c'est pas faux. Mais moi je ne m'en fous pas.

"Bon ok, c'est pas grave, on va se débrouiller autrement pour gagner des sous".

Et les marketeux de chez HP ressortirent Compaq de la naphtaline...

C'est facile, les affaires... Pour l'éthique, on repassera.

jeudi, novembre 24 2005

Qui a dit ...

"On a peur du langage de vérité. Pour des raisons nobles, on préfère dire "jeunes" que "noirs" ou "arabes". "Je n'ai pas parlé d'intifada des banlieues. J'ai pourtant découvert qu'eux aussi envoient en première ligne les plus jeunes. Vous, en Israël, connaissez cela : on envoie les jeunes devant parce qu'on ne peut pas les mettre en prison.(...) Il s'agit d'un pogrom antirépublicain : il y a en France des gens qui haïssent la République."

Pour quelle raison ? "Eux et ceux qui les justifient disent que cela provient de la fracture coloniale" (...) "Le principal porte-parole de cette théologie, c'est Dieudonné, qui est le vrai patron de l'antisémitisme, et non le Front national. Mais au lieu de combattre son discours, on fait précisément ce qu'il demande : on change l'enseignement de l'histoire coloniale et de l'esclavage. Désormais, on enseigne qu'ils furent uniquement négatifs, et non que le projet colonial entendait éduquer et amener la culture aux sauvages." Rappelant que son père fut déporté de France à Auschwitz, il ajoute : " Qu'a fait ce pays aux Africains ? Que du bien. A mon père, il a fait subir cinq ans d'enfer. Pourtant, je n'ai jamais été éduqué dans la haine. Or celle des Noirs (contre la France) est pire encore que celle des Arabes."

Interview parue dans le journal Haaret'z (gauche). Alain Finkielkraut, philosophe.

La France avait ses Lumières. Nous avons la "Nouvelle philosophie", dont BHL, André Glucksmann, et Finkelkraut sont les hérauts. Des réacs qui ont appelé, en leur temps, à suivre Raffarin (la pente est forte). Des anti marxistes violents. Pourquoi ? Je ne sais pas. Si seulement ils pouvaient argumenter sur leur haine de la Gauche... Mais non, rien, nulle part.

Gilles Deleuze, à qui on demandait ce qu'il pensait des "nouveaux philosophes", a répondu : "Rien. Je crois que leur pensée est nulle. (...)" Le reste du propos est intéressant. En 1979. A croire que la sagesse ne les a pas ratrappé avec l'âge. Un comble pour des soi-disant amoureux de celle-ci.

Et vive les grosses ficelles.

(Décidément, ya VRAIMENT des raisons de s'énerver ces temps-ci)

EDIT : ah merde, j'ai le même titre que le diplo, je jure que j'ai pas fait exprès. D'ailleurs, je ne tenais pas l'info du diplo.

mercredi, novembre 9 2005

Tas de cons

73 % de la population se dit d'accord avec l'établissement d'un couvre feu

J'ai envie de cracher mon désespoir. Entendre que 73 % des gens sont pour le couvre feu me remue les tripes. C'est °normal°. C'est une riposte °naturelle°.

Vous connaissez le RFID ? Il s'agit d'identifiant à radio fréquence. Je ne sais pas exactement comment ça fonctionne, mais je connais les potentiels usages qui en seront fait. Imaginez, bientôt, plus besoin de porte monnaie, plus de besoin de carte d'identité, plus besoin de carte bleue : une puce de petite taille vous sera implantée sous la peau. Bientôt, on fera un sondage sur l'usage des puces à ondes radio chez les gens. Elles seront là pour nous identifier (et nous fliquer) dans le bus, à la banque, au boulot (plus de pointeuse), en boîte (plus de mineurs), en maison de retraite, en prison (des fois que les détenus s'évadent). Vous trouvez ça normal...? Vous avez lu Orwell ? De la science fiction ? Avant oui. Maintenant, c'est de l'anticipation.

Vous ne trouvez pas que le couvre feu est une bonne chose ? Oh oui ! Vous ne pensez pas qu'on devrait placer des caméras pour espionner les moindres de leurs agissements ? Oh oui (elles existent déjà, et les petits trafics existent toujours. Un coup dans l'eau, mais un coup liberticide. Mais c'est pas grave, la loi l'autorisant est là, on la laisse hein) Vous ne pensez pas qu'on devrait surveiller de plus près les délinquants avérés dans les cités ? Oh oui, mettons leur un bracelet pour les pister ! Vous ne pensez pas qu'on pourrait généraliser le bracelet à toute une tranche d'âge, afin de les surveiller et intervenir en cas de besoin ? Oh oui, commençons par les vieux malades d'Alzheimer, puis les enfants en école primaire (peur de l'enlèvement ? des pédophiles ?), puis les nourrissons (évitons les vols) ? Bah, puisque la puce est sous la peau des nourrissons, laissons là, elle est bien. Eh ! Mais j'y pense ! On pourrait en mettre à tout le monde, comme ça, en °cas de soucis°, les secours pourront intervenir rapidement ! Oh oui, oh oui ! Tant de vie sauvées, tant de liberté perdue ! Mais c'est pour la bonne cause ! Ah, d'accord, alors...

Grâce à ma nouvelle puce, les panneaux publicitaires s'adressent à moi, je suis spammé, mais de façon ciblée, je suis sollicité 25 fois par secondes pour consommer. C'est bien, je suis bien, la félicité est sur moi.

Tiens, et si on marquait aussi les étrangers ? Et si on marquait les musulmans ? Et tiens, si on marquait les pauvres ? Une fois marqués, on pourrait les mettre ensemble, avec des magasins faits pour eux, qui proposeraient des prix plus bas. Et une force de police plus importante aussi, car les pauvres boivent. Tiens, et si on les mettaient dans des grands ensembles immobiliers ? Comme ça ils seront entre eux, ce sera bien.

Bon y’a pas trop de place ici, on va les mettre en périphérie des villes. Avec leurs magasins. On va réduire un peu leurs droits, après tout, ils n'interviennent que rarement dans la vie politique. On a qu'à dire qu'ils voteront moins souvent.

Et si on entourait les banlieues de murailles ? Comme ça, hop, les pauvres sont tranquilles, ils vivent leur vie, peinard, se baladent, chantent et vont au centre commercial pasclerc! Comme ça, on ciblerait beaucoup mieux les infrastructures ! Ah oué ce serait bien... ce serait très bien...

Et plus tard, peut-être...

73 % de la population se dit d'accord avec l'établissement de murailles autour des banlieues

Faisons le sondage, pour rire, pour voir...

vendredi, novembre 4 2005

Etat d'urgence

Bribes entendues à la radio et à la télé :

"...tir à balles réelles". Je pensais qu'il s'agissait des forces de l'ordre sur les manifestants. Il n'en est rien, les tirs venaient des manifestants sur les CRS. Balles réelles : il n'en est rien, c'est de la grenaille.

Sans les fautes :-/

vendredi, octobre 14 2005

Ce n'est pas moi qui suis redevable

Envoyé spécial, France 2.

Le drame des réfugiés. Musique triste, vue sur les tombes anonymes.
Retour sur le plateau.
Les présentatrices prennent congés, "à la semaine prochaine". Bande annonce : Campus.

Guillaume Durand donne le menu. Il annonce la présence de Sharon Stone. Pendant toue l'émission, il reprendra ce mantra. Elle assurera l'audience jusqu'au bout, pour nous faire écouter Beigbeider, Jardin et Consorts.

La différence est choquante entre le drame de la pauvreté et la gauche caviar qui s'autocongratule.

Je déteste la télé.

Je viens de recevoir l'avis d'imposition "redevance audiovisuelle".

116 €. Pour cette merde.

Sur une déclaration de revenu de, tenez-vous bien, 2146 €. 116 €. Ahah.

Qu'ils crèvent.

vendredi, octobre 7 2005

Marc Sylvestre

En fait, j'avais prévu une note courte, dont le texte eut été le suivant : "T'es qu'un connard". Mais c'est un peu court, jeune homme.

Je hais Marc Sylvestre. Oh, y'en a pas beaucoup des gens que je hais. D'habitude, je me contente d'un mépris profond, et ça suffit. Mais Sarkozy, et George W, et l'autre sont les 3 personnes que j'aimerais dépecer à la petite cuillère au dessert, pour le plaisir. Et plus si affinités[1].

Le vendredi matin, le monsieur dans le titre débat avec Bernard Maris, un prof d'économie, comme j'aime (faisant preuve de bon sens, ce qui le place, "comme de par hasard", à gauche...). Les deux débattent avec leur point de vue respectifs. Et j'en peux plus d'écouter le sylvanien faire montre d'autant de mauvaise foi.

Ce matin, c'était repart pour la litanie contre les acquis sociaux : "ils datent de 1946 où le contexte était différent, l'économie était différente. Aujourd'hui, ce système n'est plus viable...".

L'interview est ici :

(Désolé, c'est du streaming Real Audio)

Ok. J'aurais volontiers répondu à ce monsieur et à tous les bien pensants du libéralisme que :

  1. Aujourd'hui, le français est le plus productif du monde. Alors ok, on travaille 35 h, on est des "feignants", mais en attendant, on produit plus pendant notre temps de travail.
  2. Cette productivité est 35 FOIS plus importante qu'en 1946.

Alors, moi, je veux bien qu'on m'explique en quoi le système social d'aujourd'hui n'est plus viable. On a les structures, il y a de l'argent, ya qu'à voir le cours de la bourse depuis le début d'année.

Non, le problème vient de ces foutus investisseurs qui réclament 16 % de rendements aux boîtes côtées. Au détriment des salaires et des investissements. Un comble, quand on sait que la plupart sont côtées justement pour garantir leur croissance. Croissance de quoi, si elles n'investissent pas et ne permettent pas d'augmenter la consommation ? Faut pas s'étonner que la Croissance économique stagne, si les fruits de celles-ci ne sont pas réinjectés (parce que les 16 %, franchement, je ne vois pas trop où ils vont après coup... ah oui, dans les appartements parisiens rachetés par les fonds de pension, c'est vrai).

Le système se tire dans le pied.

Le capitalisme boursier m'emmerde. Je vous l'avais déjà dit ?

Marc Sylvestre, t'es qu'un con.

Notes

[1] Note pour les RG : c'est pas vrai, je vais pas faire de mal à Sarkozy, je suis non violent. Juste un crachat ?

lundi, septembre 19 2005

Et pendant ce temps là...

Alors que Hewlett Packard Europe licencie à la louche, l'auguste société fait l'acquisition d'une petite entreprise pour la modique somme de 425 000 000 €. On passera sur les détails, vous vous en foutez.

Le business avance. L'humanité ? euh...

C'est révoltant.

jeudi, mars 10 2005

De l'utilité certaine de la main d'oeuvre bon marché

- oui, vous comprenez, je ne serai pas disponible pour vous former

C'est embêtant, pour un stage...

Hier soir, Vie privée Vie publique, présentée par Mireille Dumas. Sujet : jeunes contre vieux. Pardon, jeunes contre seniors. C'est vrai qu'on ne va pas risquer de heurter la cible principale de Mimi. Vieux c'est tellement péjoratif. Mais jeunes aussi. Jeunes est souvent associé à con, ou à peu qualifié.

Bref, j'ai regardé l'émission dans les grandes lignes (bah oui y’avait le bachelor sur M6), et je suis quand même vachement d'accord avec les deux pov’ jeunes (Maïa (sa coiffure ne lui va pas), et un gars de Teknikart). Maïa était invitée pour son roman "le pire est avenir", que je vais à ma wishlist.

Je suis d'accord avec eux. Oh oui. Parce que y'en a marre de faire des stages pour un CDD. Marre de faire des CDD pour un CDI. Bienvenue dans l'ère du précaire. Et nous, on va où ? On fait quoi ?

EN tant que stagiaire, on me demande de fournir une prestation de service. Une prestation, c'est un truc fait par des consultants payés 200 € / jour. On n'est pas formé, alors que c'est un stage de formation. On est pas pris à la fin, ca en devient une condition sine qua non du stage (d'ailleurs ils te préviennent dès le début, "mais ça fera bien une grande boîte dans votre CV"). On est payé au lance pierre, mais au moins on est payé, donc on ne va pas se plaindre.

Il faudrait réformer le statut du stagiaire. Avant c'était un moyen d'intégrer une entreprise. Aujourd'hui c'est bouché. On est de la main d'oeuvre, pas des futurs collaborateurs. Encore moins des étudiants, puisqu'il faut être opérationnel et qu'ils n'ont pas le temps de nous former. Et comme on est acculé, bah on dit oui. Pas le choix. C'est ça ou t'as pas ton année.

Le monde de l'entreprise me dégoûte. Et le pire, c'est que je la connais l'entreprise, je ne descend pas de la dernière pluie, je ne découvre pas. Je ne suis pas Candide.

Faisons en sorte que le statut du stagiaire évolue avec l'ancienneté dans l'entreprise. Que les charges sociales de l'entreprise augmentent avec la durée, de façon exponentielle. Par exemple, les 5 premières semaines, aucune charge, uniquement une indemnité pour le stagiaire. Après tout, il apprend le monde de l'entreprise, les règles, il y a un investissement de la part de l'entreprise. Mais après, il faut que l'indemnité et les charges augmentent, de telle sorte que le stage devienne de moins en moins un moyen détourné de produire gratuitement de la valeur ajoutée. Ce serait plus valorisant pour le stagiaire, et l'entreprise pourrait à terme embaucher plus facilement, vu qu'en fin de stage, la dépense de stage serait comparable à celle pour un CDD (la pilule passerait plus facilement). Ca éviterait les abus, et permettrait de constater les réels besoins en personnel de l'entreprise (donc embauche). Parce qu'une entreprise qui fonctionne avec des stagiaires n'a pas de besoins en personnel, c'est bien connu...

mardi, février 1 2005

20six de m....

La vache, il est 14:17, et depuis 2 heures, impossible d'accéder aux blogs 20six.

Alors, je pète un coup, je me calme, mais je trouve que c'est quand même UN SACRE FOUTAGE DE GUEULE.

Ca fait longtemps que ça dure, et même skyblog (service gratuit) fonctionne mieux (enfin je crois, j'y vais pas souvent j'avoue).

Sur ce je retourne à une vie normale.

EDIT : la grogne prend de l'ampleur Mr 20six. Sans compter les suicides que ça va avancer. Elles vont pas supporter hein.

- page 1 de 2