Voici ce qu'on peut recevoir en interne : une newsletter bien corporate ô combien nécessaire pour alimenter le moteur de la "gagne" des "partners".

Des résultats "exceptionnels", "un an d'avance sur les objectifs", des termes forts. On est des Ouineurs. On est un peu fou.

Pourtant, la réalité, c'est que le titre Publicis fluctue comme jamais (et il a mauvaise presse chez les analystes, d'après les bruits). Pourtant, en interne, la tendance officielle est "tout va bien, restez à votre poste, dormez tranquille et percevez vos salaires".

De misère, les salaires. D'ailleurs, depuis quelques semaines, la rubrique "nouveaux venus" de l'Intranet nous fait un inventaire de stagiaires. C'est tellement chouette de bosser chez Publicis, que de toute façon, ils se bousculent au portillon...

Alors, charmant le monde des agences ? Dig*tas nous ment ? C'est le monde de la pub, après tout...

Allez, j'en ai plein d'autres, je m'en vais donc vous narrer le merveilleux monde de la pub en ligne.

A suivre...