Ah, tiens, le gouvernement vient de déclarer l'urgence pour l'examen du projet de loi Hadopi. C'est vrai qu'après avoir été retoqué par un peu tout le monde, il est plus qu'habile de profiter de la crise pour faire passer un projet de loi aussi liberticide et contraire aux droits fondamentaux. Des gens perdent leurs emplois, c'est quand même un peu plus grave.

Bof, après tout, on replace bien en prison les gens ayant purgé leur peine "parce que c'est plus prudent", alors je ne vois pas pourquoi je m'étonne.

C'est pas comme si les gens allaient dire quelque chose... et quand bien même, c'est pas la rue qui décide hein...

Oyez oyez, braves gens, profitez bien de vos accès Internet en entreprise, blogguez à fond du bureau, car ça ne va pas durer. Hé, oui. Lisez bien le projet de loi, il va y avoir du sport.